top of page

Progressivité des apprentissages ou comment faire une séquence qui tienne la route ?

Une séquence d’apprentissage est un ensemble de séances qui servent un objectif général. Ces séances suivent une progression.

Chaque séance représente une étape nécessaire. Conçois cette séquence en amont afin d’avoir une vue d’ensemble. Si tu ne réfléchis pas à cette progressivité, alors tu vas chercher des « activités » et remplir l’emploi du temps, c’est vrai, mais sans réellement penser à ce qui va permettre à tes élèves de progresser, et sans cette logique de progressivité. Tu ne sais pas comment faire ? Va jusqu'au bout de cet article, on te donne des solutions !






Ok. Tu es d’accord. Le problème c’est bien cette histoire de progressivité. Dans les programmes on t’annonce l’objectif à atteindre, mais on ne te dit pas comment. Toi, tu débutes, et même avec beaucoup de bonne volonté tu ne peux pas inventer ce que tu ne connais pas. Si tu suis un manuel et son guide du maître il y aura certainement des séances qui suivent une progression, et dans ce cas tu es sauvé. Si tu veux chercher une activité différente de celle proposée dans le manuel, essaye d’abord de bien comprendre comment tu vas permettre aux élèves d’entrer dans cet apprentissage. Tu choisiras des activités plus adaptées au lieu de prendre une activité juste « dans le thème ». Mais malheureusement tu n’as pas forcément un manuel avec une progression. Et tu ne comprends pas vraiment les enjeux des activités proposées. Tu peux aussi ne pas avoir de manuel, en particulier si tu es en maternelle. Alors tu te raccroches à ce qui te rassure : tu cherches des activités en lien avec l’objectif visé. Et tu trouves. Des tonnes d’activités. Tu choisis les plus « sympas » ou celles qui te semblent intéressantes. Mais suivent-elles cette fameuse progressivité ? Dans quel ordre les faire ? Par quoi on commence ? Là on touche un point crucial : ce qu’on appelle la didactique. Tu sais, on adore ces mots spécifiques dans notre métier, mais t’emballe pas, tu pourras difficilement briller en société en étalant ce jargon car la didactique des disciplines ne devrait pas être un thème souvent abordé en soirée ! Tu nous lis et là je suis sûre que tu te dis « c’est bien joli tout ça, mais comment je fais ??? ». Réponse : faut connaître la didactique des disciplines. Ah, on imagine ta tête : notre réponse ne t’aide pas tant que ça. Ça se trouve où la didactique ? On te donne quelques pistes :


- Tu peux t’aider des repères de progressions sur Eduscol, cela va déjà t’aider à y voir un peu plus clair. Mais cela reste parfois très vague. Exemple : « L’enrichissement du vocabulaire est un objectif majeur tout au long de l’année » (repères annuels de progression, cycle 2, niveau CP) puis « L’enrichissement du vocabulaire se poursuit » (CE1). Et toi tu es sensé bâtir des séquences avec un tel niveau d’information. Dire que les gens pensent que tout est écrit, de façon claire et précise dans les programmes (ah zut toi aussi tu pensais ça ?). Et non, car sinon les programmes représenteraient une énorme encyclopédie de 72 tomes (pas facile à transporter dans son sac).


-Tu peux aller jeter un coup d’œil dans les guides (les guides fondamentaux pour l’enseignement : https://eduscol.education.fr/3107/guides-fondamentaux-pour-l-enseignement). Alors c’est vrai, c’est pas funky saucisse (pardon pour cette expression très très bizarre, mais ça nous fait rire). Mais ne crois pas qu’ils servent uniquement en cas d’insomnie (ça peut tout de même aider !). Parce qu’il faut bien le reconnaître ils sont bien faits. Tu trouves par exemple « Le guide pour enseigner le vocabulaire à l’école maternelle ». C’est énorme à lire, c’est le problème. Mais on t’explique beaucoup de choses en lien avec l’apprentissage du langage et donc du vocabulaire, on te donne des pistes et des exemples d’activités. Et si tu vas jusqu’au bout (sans t’endormir, bien sûr, il s’agit donc d’être judicieux dans le choix de l’heure de cette lecture, et éviter par exemple l’heure de la sieste) on t’explique la mise en œuvre de cet enseignement (exemples d'activités et tout et tout). Ça vaut quand même le coup d’y jeter un coup d’œil surtout quand on est un peu perdu. Il y a de nouveaux guides tous les ans (le dernier né est un guide sur la grammaire) mais tu ne trouves pas encore la totalité des disciplines. Va quand même voir ce qui est à disposition (lien ci-dessus). Et lis ce qui suit.


-Tu peux apprendre grâce à des livres spécifiques aux disciplines. Si on garde l’exemple du vocabulaire, alors tu trouveras toutes les réponses dans des livres de chercheurs ou autres personnes cultivées et expertes comme par exemple ceux de l’incontournable Micheline Cellier (Pour enseigner le vocabulaire à l’école élémentaire / Pour enseigner le vocabulaire à l’école maternelle). Là tout est expliqué. Toute la progressivité est étalée, étape par étape. Séquences clés en main. Le rêve. Bon c’est gros aussi à lire, mais nous n’avons pas de baguette magique, il te faudra travailler pour connaître tout ça. Et il y a beaucoup de matières. Et tu veux aussi dormir la nuit. Bon, lis ce qui suit.


-Si nous avons un conseil à te donner, choisis une discipline et essaye de t’acculturer à fond cette année sur la didactique de cette discipline. Suis les manuels pour les autres. Chaque année, choisis une nouvelle discipline, même si tu changes de niveau, c’est souvent transposable. Et sers-toi de ce qui est tout fait, le plus possible : demande à ton collègue qui a de l’ancienneté de te passer sa séquence, suis les manuels et surtout le guide du maître (on te le redit, car ça te sauvera) et si tu cèdes à la tentation d’internet, tape « séquence » et non "activité" suivi des mots clés. Exemple : séquence vocabulaire MS et non activité de vocabulaire MS. Incroyable, tu vas encore retrouver le site Eduscol. Et oui il y a des séquences toutes prêtes, clés en main. Et vraiment bien. Toujours pas attrayant, c’est vrai, mais bien pratique quand même car on est sûr de la qualité. Tu tomberas aussi sur des blogs et sur les sites des académies (ils commencent par ac-) qui te donneront de bons conseils. En tout cas, évite de prendre une activité isolée (sauf si on t’indique ce qu’il faut faire avant et après).


Est-ce que c’est plus clair ? On espère que oui.

Plus de conseils dans notre kit pour débutants ! (Reçois le lien en t'abonnant à notre newsletter)


1 149 vues0 commentaire
bottom of page